BEAUMONT HAMEL

D73
BEAUMONT HAMEL
SOMME
FRANCE
PHOTO CEM
cem plan
Le plus grand parc des champs de bataille aménagé à la mémoire des Terre-Neuviens qui succombèrent durant la Première Guerre mondiale se trouve à Beaumont-Hamel, à 9 kilomètres directement au nord de la ville d'Albert.

Dans le Parc commémoratif de Beaumont-Hamel, inauguré officiellement le 7 juin 1925 par le maréchal Haig, le grand caribou de bronze, emblème du Royal Newfoundland Regiment ", se dresse sur le point le plus élevé qui surplombe St. John's Road et les pentes qui s'étendent au-delà. Au pied du monument se trouvent trois plaques de bronze où sont inscrits les noms de plus de 800 membres du " Royal Newfoundland Regiment ", de la " Newfoundland Royal Naval Reserve " et de la marine marchande qui tombèrent au champ d'honneur durant la Première Guerre mondiale et dont le lieu de sépulture est inconnu. Dans le pavillon qui abrite la salle de réception des visiteurs du Parc, une plaque de bronze, dévoilée en 1961 par l'honorable Joseph Smallwood, alors premier ministre de Terre-Neuve, indique les décorations de combat décernées au " Royal Newfoundland Regiment ".

Le parc est l'un des rares en France et en Belgique où l'on peut voir un champ de bataille de la Grande Guerre à peu près comme il était à cette époque-là. Les tranchées originales sont encore là. Les visiteurs n'ont qu'à regarder cet endroit pour comprendre à quel point il a dû être pénible d'avancer sur un terrain semblable.

La première journée de la bataille de la Somme, aucune unité ne subit des pertes plus lourdes que le " Newfoundland Regiment ", qui avait commencé le combat avec 801 hommes. Le lendemain, lorsqu'on fit l'appel des survivants non blessés, seulement 68 répondirent " présent ". D'après les statistiques définitives révélant l'anéantissement presque total du bataillon, il y eut 233 soldats tués ou morts de leurs blessures, 386 blessés et 91 portés disparus. Tous les officiers qui participèrent à l'attaque des Terre-Neuviens furent soit tués, soit blessés.

 

The largest of the battlefield parks established in memory of Newfoundlanders who fell in the First World War is Beaumont Hamel, nine kilometres directly north of the town of Albert.

In BEAUMONT HAMEL MEMORIAL PARK, which was officially opened by Earl Haig on June 7, 1925, the monument of the great bronze caribou, emblem of the Royal Newfoundland Regiment, stands on the highest point overlooking St John's Road and the slopes beyond. At the base of the statue three tablets of bronze carry the names of over 800 members of the Royal Newfoundland Regiment, the Newfoundland Royal Naval Reserve, and the Mercantile Marine who gave their lives in the First World War and have no known grave. In the lodge, which houses the reception room for visitors to the Park, a bronze plaque, unveiled in 1961 by the Hon. Joseph Smallwood, Premier of Newfoundland, lists the Battle Honours won by the Royal Newfoundland Regiment and pays tribute to its fallen.

The park is one of the few in France or Belgium where the visitor can see a Great War battlefield much as it was. The actual trenches are still there and something of the terrible problem of advancing over such country can be appreciated by the visitor.

On the first day of the Battle of the Somme, no unit suffered heavier losses than the Newfoundland Regiment, which had gone into action 801 strong. When the roll call of the unwounded was taken next day, only 68 answered their names. The final figures that revealed the virtual annihilation of the Battalion gave a grim count of 233 killed or dead of wounds, 386 wounded, and 91 missing. Every officer who went forward in the Newfoundland attack was either killed or wounded.

- Lance Corporal BENNETT Octave HEctor (910) - 20 ans - Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Lance Corporal BENNETT William (1071) - 23 ans - Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Private BENOIT Benjamin (3531) - 21 ans - Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Private BENOIT Walter (2683) - 22 ans -  Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Private COLOMBE COLOMBUS Frank (2296) - 20 ans -  Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Seaman DELANEY Timothy Samuel (2080X) - 22 ans -  Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Private EVOY Francis (2202) - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Private HYNES Leonard Lawrence (5859) - 23 ans -  Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Private LE PAGE Manuel (3179) - 19 ans -  Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

- Lance Caporal SHEEWAK John (1735) - 28 ans - Inuit - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.  

- Seaman YOUNG Wallace (1884X) - 20 ans -   Mi'kmaq - 1ere guerre mondiale - porté disparu - tombe : sur le monument.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×