REGALBUTO

REGALBUTO
29 JUILLET / JULY - 3 AOUT / AUGUST 1943

 

 

 

 

 

The Royal Canadian Regiment a lancé une attaque de nuit sur ​​Tower Hill sur le 31 juillet après une approche en six mile march suivie d'une reconnaissance hâtive . L'échec à obtenir la ligne de départ était également problématique , et après un démarrage différé les compagnies d'assaut ont attaqué dans un ravin escarpé . Arrêté par un feu nourri , le RCR ont été piégés à l'aube et à gauche sous un soleil chaud sans eau ni nourriture. Un retrait est venu seulement sous le couvert de l'obscurité de la nuit.

Aussi après la dernière lueur du 1er Août, le Hastings and Prince Edward Regiment a lancé une attaque , cette fois avec une reconnaissance appropriée , et déplacé de colline en colline en arrivant à l'aube pour attaquer Tower Hill .

... lorsque le ( Hastings and Prince Edward Regiment ) a été ordonné d'attaquer pendant la nuit du 1er Août , il a été donné une main libre pour faire le travail à sa manière . Le régiment , aussi, avait appris une leçon et le nouveau commandant , le major AA Kennedy , était un tapis de profiter de l'expérience .

Regalbuto ne devait pas être pressé flibustiers dans l'inconnu - le genre de chose qui a fait la renommée à Assoro , et le désastre à Nissoria - mais , aussi loin que le CO pourrait le faire, cette bataille devait être une action soigneusement calculée . Kennedy a commencé par l'envoi de patrouilles à longue distance loin à l'est , avec ordre de pénétrer profondément dans le flanc de l' ennemi et de faire rapport de ses dispositions , et les meilleurs itinéraires d'approche . Le CO -même, avec ses commandants de compagnie , puis a effectué une reconnaissance détaillée , et a jeté les plans de bataille avec soin et prudence. L'opération devait être une attaque de flanc droit de large , mais pas un aveugle . Il ne serait pas pris en charge. Les OOA d'artillerie ont été condamnés à voyager avec le CO , et le peloton de mortiers a été ordonné de venir à pied , et malmènent ses armes lourdes et de munitions au cours des cinq miles de la march.9 approche

Les entreprises se sont installées sur un terrain accidenté , mais les patrouilles de l'avance ont pu fournir des guides et le mouvement est allé en douceur avec leur aide , ainsi que les éclaireurs du bataillon . Les deux " A" et " B " Entreprises crêté Mont Tiglio , le rempart sud des défenses à Regalbuto , trouver les trous d'armes fraîches mais pas d'Allemands . Trois jours de bataille avaient peut-être convaincu les Allemands pas d'attaques viendraient du sud .

Major Kennedy a réalisé que l'aube qu'une attaque prématurée serait désastreuse . Il a donné à ses équipes de mortier le temps de se mettre en place , a permis à son temps de commandants de compagnie pour évaluer le terrain pour l'attaque de Regalbuto , et a permis aux OOA de sonder le terrain et de faire rapport sur ​​les concentrations probables de l'ennemi .

A midi, le 2 Août, compagnie «D» a attaqué dans la large vallée comme une diversion , tir de plus de dix positions distinctes . La compagnie «D » est allé à terre comme prévu et a retenu l'attention des Allemands . Comme l'ennemi exposé leurs positions d'armes à feu sur la société , 3 pouces tirs de mortier et d'artillerie a été appelé en bas pour les neutraliser. Les entreprises «C» «B» et ont réussi à traverser la vallée pratiquement sans opposition et ont attaqué vers le haut sur les hauteurs opposées Mt . Tiglio . Les hauteurs ont été effacés en trente minutes , capturant des positions de mitrailleuses et chasser les Allemands hors tension.

Une patrouille du 48th Highlanders entré simultanément Regalbuto lui-même, pour trouver l'ennemi , il avait laissé .

A huit heures du soir, le ( Hastings and Prince Edward Regiment ) était en possession ferme de la crête . Le dernier bastion de l'ennemi sur la route de Adrano avait fallen.

The Royal Canadian Regiment launched a night attack on Tower Hill on 31 Jul after a six mile approach march followed by a hasty reconnaissance. The failure to secure the Start Line was also problematic, and after a delayed start the assault companies attacked into a steep ravine. Halted by heavy fire, the RCR were trapped at daybreak and left under a hot sun with no food or water. A withdrawal came only under the cover of darkness that night.

Also after last light on 1 Aug, The Hastings and Prince Edward Regiment launched an attack, this time with a proper reconnaissance, and moved from hill to hill arriving at dawn to attack Tower Hill.

...when the (Hastings and Prince Edward Regiment) was ordered to attack during the night of August 1, it was given a free hand to do the job in its own way. The Regiment, too, had learned a lesson and the new CO, Major A.A. Kennedy, was a mat to profit by experience.

Regalbuto was to be no buccaneering rush into the unknown - the sort of thing that had brought renown at Assoro, and disaster at Nissoria - but, as far as the CO could make it, this battle was to be a carefully calculated action. Kennedy started by sending long-distance patrols far to the east with orders to penetrate deeply into the enemy's flank and report his dispositions, and the best routes of approach. The CO himself, with his company commanders, then carried out a detailed reconnaissance, and laid the battle plans with care and caution. The operation was to be a wide right flank attack, but not a blind one. Nor would it be unsupported. The artillery FOOs were ordered to travel with the CO, and the mortar platoon was ordered to come along on foot, and manhandle its heavy weapons and ammunition over the five miles of the approach march.9

The companies moved over rough terrain, but the advance patrols were able to provide guides and the movement went smoothly with their assistance, as well as the battalion scouts. Both "A" and "B" Companies crested Mount Tiglio, the southern bulwark of the defences at Regalbuto, finding fresh weapons pits but no Germans. Three days of battle had possibly convinced the Germans no attacks would come from the south.

Major Kennedy realized as dawn broke that a premature attack would be disastrous. He gave his mortar crews time to establish themselves, allowed his company commanders time to assess the ground for the attack on Regalbuto, and permitted the FOOs to survey the terrain and report on likely enemy concentrations.

At noon on 2 Aug, "D" Company attacked across the broad valley as a diversion, firing from more than ten separate positions. "D" Company went to ground as planned and held the attention of the Germans. As the enemy exposed their weapons positions to fire on the company, 3-inch mortar fire and artillery was called down to neutralize them. "B" and "C" Companies were able to cross the valley practically unopposed and attacked up onto the heights opposite Mt. Tiglio. The heights were cleared within thirty minutes, capturing machine gun positions and driving the Germans off.

A patrol of the 48th Highlanders simultaneously entered Regalbuto itself, to find the enemy there had left.

By eight o'clock in the evening the (Hastings and Prince Edward Regiment) was in firm possession of the ridge. The last enemy stronghold on the road to Adrano had fallen.10

TUÉ AU COMBAT / KILLED IN ACTION
BLESSÉ / WOUNDED IN ACTION

 

MÉDAILLÉS / AWARD A MEDAL
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×