monchy le preux

MONCHY LE PREUX
14 AVRIL / APRIL 1917

 

 

 

 

 

Lorsque la bataille de la Somme a omis de porter les Alliés une percée , ils ont commencé à planifier une autre offensive majeure pour le printemps 1917. Ce serait une attaque en deux parties . Les Britanniques se déplacer sur les positions allemandes à l'est de la ville française d'Arras . Une semaine plus tard , l'armée française serait prendre sur les Allemands à l'est de Paris .

La partie britannique de cette campagne est devenu connu comme la bataille d'Arras . Il a ouvert le 9 Avril à la première bataille de la Scarpe - une attaque le long de vingt kilomètres de la ligne allemande près de la rivière Scarpe . Le premier jour , les Britanniques ont invoqué trois kilomètres de là. À leur gauche , le Corps canadien a capturé plus de la crête de Vimy , un important bastion allemand .

Le lendemain , les Britanniques avancée encore deux kilomètres , mais face féroce résistance allemande . Le 11 Avril , l'avance britannique avait ralenti avec une exception notable : La division britannique avait récupéré 37e du village de Monchy-le- Preux des Allemands . Situé au sommet de la crête la plus élevée dans la région, le village était dans une position stratégique . Cependant , sa capture avait créé un saillant .

Au cours de cette action, la 29e Division a été mis en réserve . Il a été appelé à l'avant le 14 Avril .

Le 14 Avril 1917, le Terre-Neuve- et Essex régiments ont reçu l'ordre de continuer la poussée est de Monchy-le- Preux . Ils avançaient derrière un barrage roulant vers leur premier objectif , Shrapnel tranchée . Ils étaient alors de continuer à colline de l'Infanterie , 914 mètres à l'extérieur du village . Une fois capturés , ces objectifs seraient en outre approfondir le saillant des Alliés sur le territoire allemand .

Plans de bataille initiales avaient appelé les Brigades 87e et 88e à progresser simultanément . Cependant , le 13 Avril , les autorités militaires réalisé que le 87e brigade , qui avait été fait le travail de secours , n'aurait pas le temps de s'organiser pour l'attaque . Ils ont décidé que la 88e Brigade procéderait elle-même. En outre, le plan de bataille ne comprenait deux régiments de la 88e Brigade - l' Essex et le Terre-Neuve .

En l'absence de support disponibles sur le droit du régiment , il a été décidé que "A" Société préparera des bastions de la droite de l' avancement " C " et des Sociétés de "D" . Ces bastions seraient seulement la protection du régiment sur ​​son flanc droit ( côté ) comme il a avancé en territoire ennemi .

À 0530 le 14 Avril , le Newfoundland Regiment a commencé son avance derrière un barrage roulant . Bien que certains hommes ont été perdus de mitrailleuse ennemie feu , le Régiment bientôt atteint son premier objectif - Shrapnel tranchée . Les troupes ont trouvé cet déserté et a procédé à colline de l'Infanterie . En 0730 , avec leurs deux objectifs considérés , de Terre-Neuve et Essex régiments ont commencé à sécuriser leurs positions .
Vers 0800 , les Allemands ont commencé une forte contre-attaque . Il est vite devenu évident que les Allemands avaient utilisé une défense élastique . Avec les Essex et de Terre-Neuve régiments dans un saillant , les Allemands étaient en mesure de les attaquer sur trois côtés . Bientôt, les Allemands ont pu passer derrière les deux régiments et «pincer» les du village de Monchy -le-Preux . Après d'âpres combats , la plupart des hommes d'Essex et de Terre-Neuve ont été soit capturés ou tués .

Retour au quartier général du bataillon à Monchy-le- Preux , les commandants ont de la difficulté à déterminer ce qui se passait sur ​​le champ de bataille . Pour aider à clarifier la situation , le colonel Forbes - Robertson de la Newfoundland Regiment a envoyé un soldat pour enquêter. Le soldat revint bientôt avec des nouvelles - il est apparu que tous les hommes du régiment étaient soit blessés ou morts et que 200 à 300 Allemands avançaient sur ​​le village .
Ainsi a commencé la deuxième histoire du Newfoundland Regiment à Monchy -le-Preux . Colonel Forbes - Robertson est immédiatement recueilli tous les hommes disponibles , environ vingt ans, à la tête de l'attaque allemande . Balayage des armes et des munitions de soldats morts et blessés , ce petit groupe d'hommes ont bravé les tirs ennemis dans une tentative de parvenir à une couverture bien encaissé à la périphérie de la ville . Seulement neuf des hommes effectivement fait , et ils ont été rejoints par un soldat de l' Essex Regiment .

Les hommes ont atteint le bord du village à 1050 et a immédiatement commencé à tirer sur l'ennemi d'avancer. Leur tir était si rapide et précise qu'il réussi à repousser l'attaque allemande - abattre les vagues de l'avancement des soldats allemands dans le domaine ouvert . En outre , les soldats ciblés scouts allemands dans un effort pour garder l'ennemi ignorant de la taille de la force qui les oppose . L' histoire britannique officiel de la bataille rapporte que pour les quatre prochaines heures , ces dix hommes »représentaient tout ce qui se trouvait entre les Allemands et Monchy , l'un des postes les plus essentiels sur l'ensemble du champ de bataille . "
En 1400, le feu ennemi calmée . Colonel Forbes - Robertson a envoyé l'un des hommes à chercher des renforts , qu'ils recevaient à 1445 . Ensemble, ils ont continué à repousser l'ennemi jusqu'à ce qu'ils soient enfin soulagés à 2000.

Même si un petit groupe de soldats Newfoundland Regiment avait réussi à sauver le village de Monchy -le-Preux , le 14 Avril , le reste de la Terre-Neuve- et Essex régiments avait été décimée . Entre les deux régiments , environ 1000 des 1300 hommes qui s'avançaient sur ​​colline de l'Infanterie ont été tués , blessés ou faits prisonniers . De la Newfoundland Regiment , 166 hommes ont été tués , 141 blessés et 150 ont été faits prisonniers . En fait , plus de Terre-Neuve et Labrador ont été perdus dans les combats à Monchy -le-Preux que dans tout autre engagement , sauf Beaumont- Hamel .

Le 23 Avril , les membres survivants de la Newfoundland Regiment ont joué un rôle dans la campagne Arras . Ils ont servi un rôle de soutien dans la deuxième bataille de la Scarpe . Un autre soixante-trois hommes ont été perdus dans cet engagement . La bataille d'Arras enfin pris fin le 16 mai 1917. Bien que les troupes britanniques ont fait quelques progrès territoriales , 160 000 hommes sont morts dans la campagne .

When the Battle of the Somme failed to bring the Allies a breakthrough, they began planning another major offensive for the spring of 1917. This would be a two-part attack. The British would move on the German positions east of the French city of Arras. One week later, the French Army would take on the Germans east of Paris.

The British part of this campaign became known as the Battle of Arras. It opened on April 9 with the First Battle of the Scarpe — an attack along twenty kilometres of the German line near the Scarpe River. On the first day, the British advanced three kilometres. To their left, the Canadian Corps captured most of Vimy Ridge, a major German stronghold.

The next day, the British advanced another two kilometres but faced fierce German resistance. By April 11, the British advance had slowed with one notable exception: The 37th British Division had reclaimed the village of Monchy-le–Preux from the Germans. Located on top of the highest ridge in the area, the village was in a strategic position. However, its capture had created a salient.

During this action, the 29th Division was being held in reserve. It was called to the front on April 14.

On April 14, 1917, the Newfoundland and Essex Regiments received orders to continue the push east from Monchy-le-Preux. They would advance behind a creeping barrage towards their first objective, Shrapnel Trench. They were then to continue to Infantry Hill, 914 metres outside the village. Once captured, these objectives would further deepen the Allies' salient into German territory.

Initial battle plans had called for the 87th and 88th Brigades to advance simultaneously.  However, on April 13, military authorities realized that the 87th Brigade, which had been doing relief work, would not have time to get organized for the attack. They decided that the 88th Brigade would proceed on its own.  Further, the battle plan only involved two regiments from the 88th Brigade — the Essex and the Newfoundland.

With no support available on the Regiment's right, it was decided that "A" Company would prepare strongholds to the right of the advancing "C" and "D" Companies. These strongholds would be the Regiment's only protection on its right flank (side) as it advanced into enemy territory. 

At 0530 on April 14, the Newfoundland Regiment began its advance behind a creeping barrage. Although some men were lost to enemy machine-gun fire, the Regiment soon reached its first objective — Shrapnel Trench. Troops found this deserted and proceeded to Infantry Hill. By 0730, with both of their objectives taken, the Newfoundland and Essex Regiments began to secure their positions. 

At about 0800, the Germans began a strong counterattack. It soon became apparent that the Germans had used an elastic defence. With the Essex and Newfoundland Regiments in a salient, the Germans were able to attack them on three sides. Soon the Germans were able to move in behind the two Regiments and "pinch" them off from the village of Monchy-le-Preux. After fierce fighting, most of the Essex and Newfoundland men were either captured or killed.

Back at Battalion Headquarters in Monchy-le-Preux, commanders were having trouble determining what was happening on the battlefield. To help clarify the situation, the Newfoundland Regiment's Colonel Forbes-Robertson sent a soldier to investigate. The soldier soon returned with news — it appeared that all of the Regiment's men were either wounded or dead and that 200 to 300 Germans were advancing on the village. 

Thus began the second story of the Newfoundland Regiment at Monchy-le-Preux. Colonel Forbes-Robertson immediately gathered every available man, approximately twenty, to head off the German attack. Scavenging weapons  and ammunition from dead and wounded soldiers, this small group of men braved enemy fire in an attempt to reach a well-banked hedge at the edge of town. Only nine of the men actually made it, and they were later joined by one soldier from the Essex Regiment.

The men reached the edge of the village at 1050 and immediately began firing on the advancing enemy. Their shooting was so rapid and accurate that it successfully repelled the German attack — shooting down waves of advancing German soldiers in the open field. Additionally, the soldiers targeted German scouts in an effort to keep the enemy ignorant of the size of the force opposing them. The British Official History of the battle records that for the next four hours, those ten men "represented all that stood between the Germans and Monchy, one of the most vital positions on the whole battlefield." 

By 1400, enemy fire subsided. Colonel Forbes-Robertson sent one of the men back to seek reinforcements, which they received at 1445. Together they continued to hold off the enemy until they were finally relieved at 2000.

Although a small band of Newfoundland Regiment soldiers had managed to save the village of Monchy-le-Preux on April 14, the rest of the Newfoundland and Essex Regiments had been decimated.  Between the two Regiments, approximately 1000 of the 1300 men who advanced on Infantry Hill were killed, wounded, or taken prisoner. From the Newfoundland Regiment, 166 men were killed, 141 were wounded, and 150 were taken prisoner.   In fact, more Newfoundlanders and Labradorians were lost in the fighting at Monchy-le-Preux than in any other engagement except Beaumont-Hamel.

On April 23, the surviving members of the Newfoundland Regiment played another role in the Arras campaign. They served a supportive role in the Second Battle of the Scarpe. Another sixty-three men were lost in this engagement. The Battle of Arras finally came to a close on May 16, 1917. Although British troops made some territorial advances, 160 000 men died in the campaign. 

ONT COMBATTU / FOUGHT

 

TUÉ AU COMBAT / KILLED IN ACTION

 

BLESSÉ / WOUNDED IN ACTION

LANE Job - Inuit

MICHELIN Robert - Inuit

MÉDAILLÉS / AWARD A MEDAL
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×