ancre heights

ANCRE HEIGHTS
1er OCTOBRE - 10 NOVEMBRE 1916 / OCTOBER 1ST - NOVEMBER 10TH 1916

 

 

 

 

 

La bataille de l'Ancre Heights 1 Octobre - 11 Novembre 1916, a été la poursuite des attaques britanniques après la bataille de Thiepval Ridge 26-28 Septembre, par l'armée de réserve (rebaptisé Ve armée le 29 Octobre) de Courcelette près de l'Albert-Bapaume route, à l'ouest de Thiepval sur Bazentin Ridge. [Note 1] possession britannique des hauteurs priverait la 1ère Armée allemande d'observation vers Albert, au sud-ouest et de donner l'observation Colombie au nord sur la vallée de l'Ancre aux positions allemandes autour de Beaumont-Hamel , Serre et Beaucourt. La Réserve de l'Armée réalisée grandes attaques sur 1, 8, 21, 25 Octobre et 10-11 Novembre.

De nombreuses attaques plus petites ont été faites dans les périodes intermédiaires, au milieu des interruptions causées par de fortes pluies fréquentes, ce qui a transformé le terrain et les routes en rivières de boue et les avions au sol. Les forces allemandes en points d'appui sur la crête, à l'extrémité est de Staufen Riegel (tranchée Regina) et dans les autres parties de la Bavière Feste (Schwaben Redoubt) au nord et Stuff Redoute (Staufen-Feste) au nord-est de Thiepval, disputée une bataille défensive coûteuse avec de nombreuses contre-attaques et les attaques, ce qui a retardé la prise britannique des hauteurs de plus d'un mois.

Stuff Redoute est tombé le 9 Octobre et la dernière position allemande dans Schwaben Redoubt est tombé le 14 Octobre, exposant les positions de la division de la Réserve 28 dans la vallée de l'Ancre, à l'observation du sol britannique. Une retraite allemande du saillant qui s'était formé autour de Saint-Pierre-Divion et de Beaumont-Hamel et d'autre de l'Ancre, a été examiné par Generalquartiermeister Erich Ludendorff et le nouveau groupe de commandant de l'armée maréchal Rupprecht, prince héritier de Bavière et rejeté, en raison de l'absence positions défensives de mieux plus loin, en faveur de contre-attaques souhaitées par le général Fritz von Below le 1er commandant de l'armée. Général Max von Gallwitz le 2ème commandant de l'armée, a noté au début Octobre que tant de ses unités avait été transféré à la Première armée au nord de la Somme, qu'il avait un seul régiment frais en réserve.

Les contre-attaques allemandes ont été défaits avec une grande perte et de 21 Octobre, les Britanniques avaient réussi à progresser de 500 yards (460 m) et prendre tous sauf le dernier pied allemand dans la partie orientale de Staufen Riegel (tranchée Regina). Une offensive française à Verdun le 24 Octobre, a obligé les Allemands à suspendre le mouvement des troupes au front de la Somme. Du 29 Octobre - 9 Novembre attaques britanniques ont été reportées en raison de mauvaises conditions météorologiques plus, avant la capture de 1.000 yards (910 m) de l'extrémité orientale de la tranchée Regina par la 4e Division canadienne le 11 Novembre. Cinquième opérations de l'Armée repris dans la bataille de l'Ancre (13-18 Novembre).

 

The Battle of the Ancre Heights 1 October – 11 November 1916, was the continuation of British attacks after the Battle of Thiepval Ridge from 26–28 September, by the Reserve Army (renamed Fifth Army on 29 October) from Courcelette near the Albert–Bapaume road, west to Thiepval on Bazentin Ridge.[Note 1] British possession of the heights would deprive the German 1st Army of observation towards Albert to the south-west and give the British observation north over the Ancre valley to the German positions around Beaumont Hamel, Serre and Beaucourt. The Reserve Army conducted large attacks on 1, 8, 21, 25 October and from 10–11 November.

Many smaller attacks were made in the intervening periods, amid interruptions caused by frequent heavy rain, which turned the ground and roads into rivers of mud and grounded aircraft. German forces in footholds on the ridge, at the east end of Staufen Riegel (Regina Trench) and in the remaining parts of Schwaben-Feste (Schwaben Redoubt) to the north and Stuff Redoubt (Staufen-Feste) north-east of Thiepval, fought a costly defensive battle with numerous counter-attacks and attacks, which delayed the British capture of the heights for more than a month.

Stuff Redoubt fell on 9 October and the last German position in Schwaben Redoubt fell on 14 October, exposing the positions of the 28th Reserve Division in the Ancre valley, to British ground observation. A German retreat from the salient that had formed around St. Pierre Divion and Beaumont Hamel either side of the Ancre, was considered by Generalquartiermeister Erich Ludendorff and the new army groupcommander Field Marshal Rupprecht, Crown Prince of Bavaria and rejected, due to the lack of better defensive positions further back, in favour of counter-attacks desired by General Fritz von Below the 1st Army commander. General Max von Gallwitz the 2nd Armycommander, noted in early October that so many of his units had been moved to the First Army north of the Somme, that he had only one fresh regiment in reserve.

The German counter-attacks were defeated with great loss and by 21 October, the British had managed to advance 500 yards (460 m) and take all but the last German foothold in the eastern part of Staufen Riegel (Regina Trench). A French offensive at Verdun on 24 October, forced the Germans to suspend the movement of troops to the Somme front. From 29 October – 9 November, British attacks were postponed due to more poor weather, before the capture of 1,000 yards (910 m) of the eastern end of Regina Trench by the 4th Canadian Division on 11 November. Fifth Army operations resumed in the Battle of the Ancre (13–18 November).

 

 

TUÉ AU COMBAT / KILLED IN ACTION
BLESSÉ / WOUNDED IN ACTION

 

MÉDAILLÉS / AWARD A MEDAL
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×