bergendal

BATAILLE DE BERGENDAL/ BERGENDAL BATTLE
21 AU 27 AOUT 1900 / 21ST - 27TH AUGUST 1900

 

 

 

 

 

La bataille de Bergendal (ou bataille de Belfast ou bataille de Dalmanutha) fut une bataille de la seconde Guerre des Boers. Elle se déroula du 21 au 27 août 1900 près de la ferme de Bergendal à proximité de Belfast. Ce fut la dernière bataille régulière de la guerre. Les 7 000 Boers étaient commandés par le Général Louis Botha et les 19 000 Britanniques l'étaient par le Général Sir Redvers Buller sous les ordres de Lord Roberts.

 

Plans et positions

Avançant de Pretoria le long de la voie de chemin de fer, l'objectif des forces de Lord Roberts était d'occuper temporairement le siège du gouvernement du Transvaal à Machadodorp. Les forces de Buller en provenance du Natal, qui avaient fait jonction de 4 juillet les accompagnaient. Leur front les amena à la ferme de Bergendal où les ZARPs - la Zuid Afrikaansche Republiek Politie ou "Police de la République Sud-Africaine" - se trouvaient stationnées.

Roberts laissa la direction tactique de la bataille à Buller. Le plan britannique était d'envoyer Sir John French et sa cavalerie sur un mouvement de flanc vers le nord. Entretemps, le Général Major Neville Lyttelton attaquerait le centre des positions boers avec deux brigades1.

"C'était une colline rouge près d'une ferme appelée Bergendal, une jungle de rochers fantastiques, éparpillés sur trois acres, et dont la force naturelle résidait dans sa faiblesse fatale au centre la ligne de défense de Botha. Telle une Spion Kop miniature, elle formait un saillant au centre de la ligne de front de 30 kilomètres de long de Botha. Et contrairement à Spion Kop, elle ne pouvait être prise par les côtés ou derrière, sous la maîtrise de la vue de Botha, mais constituant une cible pour l'artillerie de Buller."1

Bataille

Il y eut plusieurs affrontements au cours de la bataille, mais le plus important se tint le 27 août, lorsque 74 hommes des forces de police deJohannesburg (ZARPs) subirent une attaque de 1 500 hommes du Inniskilling Fusiliers, du 1er bataillon du Devonshire Regiment et des Gordon Highlanders après un bombardement d'artillerie lourde. Malgré une défense tenace des ZARPs de la colline où ils s'étaient retranchés, ils furent défaits par les forces britanniques. Les ZARPs comptèrent 20 hommes tués et 19 prisonniers, dont le Commandant Oosthuizen. D'autres blessés furent emportés par les Boers2. Les autres membres des ZARPs s'enfuirent et rejoignirent les autres Boers en retraite. Les pertes britanniques se montaient à 3 officiers morts et sept autres blessés, 12 morts parmi les soldats et une centaine de blessés.

Après la bataille

Suite à cette défaite, la ligne de défense boer fut brisée, et le 28 août, les troupes de Buller marchèrent sur Machadodorp. Le Gouvernement du Transvaal avait entretemps déménagé à Nelspruit. Quelques jours plus tard, le 1er septembre, Lord Roberts proclama l'ensemble du Transvaal territoire britannique.

Cependant, la capture de Machadodorp et la proclamation de Roberts ne mirent pas fin à la guerre. 30 000 Boers subsistaient dans l'État libre d'Oragnge et au Transvaal occidental. Bien que les Britanniques aient gagné la bataille, les forces de Botha restaient quasiment intactes. Leskommandos boers se dispersèrent vers Lydenburg et Barberton, et la phase suivante de la guerre - la guérilla - débuta. Roberts scinda son armée en 3 colonnes pour poursuivre les Boers dans le Grand Escarpement du Drakensberg, celle de Buller au nord, John French au centre et Ian Hamilton à l'est. De nombreux Boers passèrent au Mozambique, dont certains revinrent peu après. Cette seconde phase durera plus longtemps que la première, une guerre conventionnelle, et la paix ne serait déclarée qu'en mai 1902.

The Battle of Bergendal (also known as the Battle of Belfast or Battle of Dalmanutha was the last set-piece battle of the Second Anglo-Boer War. It lasted from 21–27 August 1900 and took place on the farm Bergendal (Hill and Dale) near the town of Belfast. The 5,000 Boers were under the command of General Louis Botha and the 20,000 British Empire forces were led by General Sir Redvers Buller under the overall command of Lord Roberts.

 

Plans and positions

Advancing from the direction of Pretoria along the main railroad line, the main aim of Lord Roberts' forces were to occupy the temporary South African Republic (ZAR) government seat of Machadodorp. Their line of advance would lead right across the farm Bergendal where the ZARPs - members of theZuid Afrikaansche Republiek Politie or South African Republic Police - was positioned.

Roberts left the tactical direction of the battle to Buller. The British plan was to send Sir John French and the cavalry on a flanking move to the north. Meanwhile, Major General Neville Lyttelton would strike the middle of the Boer front with two brigades.[1]

"It was a big red kopje near a farm called Bergendal, a jumble of fantastic boulders, spread across three acres, whose own great natural strength belied its fatal weakness in relation to Botha's defence line. Like a miniature Spion Kop, it jutted out in a salient from the centre of Botha's twenty-mile front. Unlike Spion Kop, it could not be supported by sides or rear, owing to the ground that screened Botha's view but gave Buller's massed artillery a field day."[1]

Battle

There were several other clashes during the battle, but the battle's climax occurred on 27 August, when 74 men of the Johannesburg section of the ZARPs faced an attack on foot by 1,500 men of the Rifle Brigade, 2nd Battalion, Inniskilling Fusiliers, 1st Battalion, the Devonshire Regiment andGordon Highlanders after a heavy artillery bombardment. Despite a tenacious defence by the ZARPs of the kopje (knoll) where they had dug in, they were eventually defeated by the British forces. Twenty of the ZARPs force had been killed and nineteen (including their leader, CommandantOosthuizen) were taken prisoner. Other wounded had been removed by the Boers.[2] The rest of the ZARPs force escaped and joined the other retreating Boer commandos. British losses were three officers killed and seven wounded, 12 rank and file killed and 100 wounded.

Aftermath

As a result of this defeat, the Boer line of defence was breached and on 28 August Buller's troops marched into Machadodorp. The ZAR government, meanwhile, had decamped to Nelspruit. A few days later, on 1 September, Lord Roberts proclaimed the entire South African Republic British territory.

However, the capture of Machadodorp and Roberts' proclamation did not end the war. Although the British had won the battle Botha's main force had managed to stay intact. The Boer commandos subsequently dispersed to Lydenburg and Barberton and the next phase of the war - guerrilla warfare - started. This second phase would last even longer than the first, conventional, phase and peace would eventually only be declared at the end of May 1902.

ONT COMBATTU / FOUGHT

 TRAILL William Mckay - Métis.

TUÉ AU COMBAT / KILLED IN ACTION

 

BLESSÉ / WOUNDED IN ACTION

 

MÉDAILLÉS / AWARD A MEDAL
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×